Retrouvez nous sur

attijari Bank sur facebook attijari Bank sur youtube attijari Bank sur instagram attijari Bank sur instagram
Accueil > Nous connaître > Articles M. Le Directeur Général > La technologie blockchain

La technologie blockchain

L’innovation technologique est un véritable sujet d’opportunités mais aussi de risques et l’intelligence consiste à allier les deux

Sans titre2.jpg

La Technologie blockchain est un sujet d’actualité sur lequel toutes les banques sont focalisées et l’organisation de « Africa Blockchain Summit » par la Banque Centrale de Tunisie est venue au bon moment et montre clairement l’engagement de cette dernière à soutenir l’innovation et l’ouverture sur l’Afrique.

Aujourd’hui, nous ne sommes pas tous sur le même niveau d’aisance par rapport à cet aspect, même dans les pays les plus avancés, que ce soit en Amérique ou en Europe.

Je pense aussi que le sujet est à ses débuts et que l’événement organisé par la Banque Centrale est venu au bon moment. Cette initiative crée forcément l’appétit et ça va continuer.

 

La technologie de la blockchain présente un véritable levier pour le développement des échanges avec l’Afrique.

En effet, elle permet de réduire les intermédiaires et donc de gagner en termes de délais et de frais. Si on ajoute à ces avantages l’implication des banques centrales africaines, la confiance sera renforcée et le respect de la réglementation de change sera garanti.

Quant à l’utilisation de la technologie blockchain pour la création de la crypto monnaie, je pense, que c’est un sujet de grande souveraineté de la Banque Centrale, et l’état de la réflexion sur la matière n’est pas arrêté. Il y a des environnements où on est parti, dans l’ouverture, vers les crypto monnaies et d’autres sont jusqu’à aujourd’hui très fermés sur la matière.

Nous sommes sur des concepts nouveaux, qui brusquent les concepts et les perceptions classiques. C’est une technologie transformatrice qui peut révolutionner le monde de la finance. Il y a beaucoup de matière à innovation, mais c’est une innovation qui est porteuse de beaucoup de risque, ce qui implique donc des sujets de régulation, et c’est le rôle des banques centrales d’intervenir en la matière, notamment dans des contextes qui sont les nôtres.

 

En Tunisie et dans les pays africains en général, avec la fragilité des équilibres macroéconomiques et des situations économiques des différents pays, je pense qu’il n’est pas important d’entrer forcément avec de grandes ressources, mais qu’il faut les intégrer doucement et surement.

Au niveau du digital, l’intégration de nouveaux services et de nouvelles fonctionnalités est impérative, si on veut améliorer la qualité des services et renforcer la satisfaction client. Le tout en veillant à respecter les aspects règlementaires. Plus on s’ouvre en matière de technologie et de système d’informations, plus ça devient une source de risque en matière d’impact de système et nécessite plus de vigilance.

C’est là l’un des dangers les plus importants qu’encourent les banques.

 

L’innovation technologique est un véritable sujet d’opportunités mais aussi de risques, et l’intelligence consiste à allier les deux.

Prise de RDV
THE BANKER 2016